De l’œuf au poussin : l’AVENTURE de la vie

Pour cette dernière période de l’année, la classe de CM1 se lance dans l’élevage de poussins.

Nous avons mis, le jeudi matin 29 avril, dans une couveuse gentiment prêtée par la grand-père de Mael, 26 œufs de poules avec nos initiales ou nos prénoms inscrits sur la coquille. Lundi 3 mai, nous avons rajouté 16 œufs de cailles. 

Pour effectuer les réglages corrects d’une couveuse, il est indispensable d’avoir une petite idée de ce qui se déroule à l’intérieur d’un œuf de poule durant les 21 jours de l’incubation

L’œuf est constitué :

·        du vitellus (jaune), soutenu par les chalazes, sur lequel repose le germe si l’œuf a été fécondé,

·        de l’albumen (blanc),

·        d’une coquille calcaire poreuse,

·        d’une poche d’air appelée chambre à air, située à l’extrémité du gros bout de l’œuf.

Pour devenir poussin, l’embryon contenu dans l’œuf a besoin de 4 ingrédients extérieurs :

·        de la chaleur

·        de l’air

·        de l’humidité

·        du mouvement (retournement des œufs)

De façon simplifiée, au cours de l’incubation et sous l’effet de la chaleur, l’embryon va se développer jusqu’à devenir poussin en se nourrissant des substances contenues dans le blanc et le jaune de l’œuf.

Durant cette incubation, l’embryon va respirer grâce aux pores de la coquille : l’oxygène va lui parvenir grâce à un réseau de vaisseaux sanguins qui va se développer jusqu’à atteindre la surface intérieure de la coquille.

Durant cette incubation, l’œuf va également perdre en moyenne 13 % de son poids en eau entre le 1er et le 19ème jour. Cette perte d’eau s’effectue par les pores de la coquille.
L’eau perdue va être remplacée, au fur et à mesure de l’incubation, par de l’air qui va venir augmenter le volume de la chambre à air. Le volume de cette chambre à air est vital pour le poussin au moment de l’éclosion pour deux raisons :

1 – pour respirer : au tout début de la phase d’éclosion, le poussin va percer la chambre à air et y faire pénétrer sa tête. L’air contenu dans la chambre à air va lui permettre de respirer avec ses poumons, d’autant qu’il aura percé un petit trou dans la coquille pour permettre à l’air de cette poche de se renouveler, le temps pour lui de sortir à l’air libre ;

2 – pour découper la coquille : en fin d’incubation, le poussin occupe tout le volume de l’œuf à l’exception de la chambre à air. Le volume de cette chambre à air, quand il aura passé la tête dedans, va lui fournir un espace supplémentaire lui permettant de manœuvrer pour découper la coquille et s’extraire de l’œuf. Si la chambre à air est trop petite, le poussin n’aura pas la place de bouger pour découper la coquille et mourra en pleine santé, coincé dans son œuf …

·        Si l’embryon n’a pas eu assez de chaleur, au mieux cela retardera l’éclosion de quelques jours, au pire elle n’aura jamais lieu.

·        Si l’œuf n’a pas assez d’air, l’embryon aura la même réaction que vous au fond d’une piscine …

·        Si l’œuf ne perd pas assez d’eau, la chambre à air sera trop petite et le poussin trop gros n’aura pas assez de place pour découper la coquille dont il ne sortira jamais …

·        Si l’œuf perd trop d’eau, le volume de la chambre à air sera trop important et le poussin sera trop chétif pour sortir ou pour survivre après être sorti …

L’éclosion est prévue pour le jeudi 20 mai ; nous avons hâte d’être à la semaine prochaine !

 

Les commentaires sont fermés.